Cinérotica… Le mensuel qui se voyait devenir la bible du cinéma érotique – 2008/2009

0 vues
3 des 4 numéros de la revue Cinérotica

En Octobre 2008 sortait en kiosques le n°1 de « Cinérotica« , une nouvelle revue dédiée à l’histoire du cinéma érotique et pornographique français, des origines à l’âge d’or des années 1970-80. Avec en prime un dictionnaire des films. Une revue dirigée et rédigée par Christophe Bier, rédacteur en chef de « Cinérotica« .

Numéro 1

L’idée était dés l’origine de publier, mensuellement et pendant deux ans, ce magazine aspirant à une certaine respectabilité proposant une multiplicité d’approches – historiques, critiques, thématiques et esthétiques – autour de l’érotisme version 16 et 35 mm.

Malheureusement, en cette fin des années 2000, la crise du porno a frappé de plein fouet ce nouveau né. En effet, des ventes insuffisantes combinées à la frilosité de certains relais de presse (qui assimilaient Cinérotica à un magazine porno plutôt qu’à une revue de cinéma) auront eu raison d’un projet unique, et de ce travail considérable dédié au genre le plus méprisé du cinéma.

Ainsi, fin janvier 2009, Christophe Bier (le créateur et rédacteur en chef) mettait fin à cette aventure originale, principalement pour des raisons économiques… mais il confiera: « Toutefois, j’ajouterai d’autres facteurs qui n’ont fait qu’aggraver la situation. Il semble en effet aujourd’hui de plus en plus difficile d’éditer des revues traitant de pornographie. Nous traversons une période de grand retour à l’ordre moral. A coups d’intimidation auprès des kiosquiers, en brandissant l’article 227-24 du code pénal , le nouveau puritanisme entend purger les kiosques et les maisons de la presse de tout ce qui serait susceptible d’être vu ou perçu par un mineur. Aussi, beaucoup de points de vente n’ont même pas exposé les exemplaires de Cinérotica, les laissant dormir en réserve ! Des marchands refusant la presse porno classique et assimilant Cinérotica à celle-ci ont refusé son exposition dans le rayon cinéma. Dès le n°1, affichant une très soft Viviane Romance dans La Maison du Maltais, notre magazine a été perçu par de nombreux kiosquiers comme odieusement pornographique. A écouter certains d’entre eux, il aurait même fallu changer le titre, beaucoup trop… provocateur ! ».

Numeros 2, 3 & 4

Mais le travail commencé dans Cinérotica qu’etait le Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques, a été achevé dans un gros volume sorti aux éditions Serious Publishing.

Retrouvez ici une interview du créateur et rédacteur de Cinérotica Christophe Bier.

Ci-dessous les unes des 4 seuls numéros parus…

  • Vol 01 – L’érotisme dans le cinéma français 1895-1940
  • Vol 02 – L’érotisme dans le cinéma français des années 50 (avec un poster)
  • Vol 03 – Les French sixties 1960-1973 (avec un poster)
  • Vol 04 – La France porno 1974-1975 (avec un poster)
De:
Date: octobre 26, 2019

Vidéos relatives

One thought on “Cinérotica… Le mensuel qui se voyait devenir la bible du cinéma érotique – 2008/2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 14 =