Interview « Confession d’un pornocrate » avec John B. Root (France) – 2008 – Qx

0 vues

Découvrez l’un des plus grands réalisateurs porno français, John B Root ! Ici dans une interview au magazine Qx en 2008 dans une interview « A la carte… »

French producer, John B Root, one of the greatest producer ever, in a interview for French magazine Qx in 2008.

L’immense John B. Root, réalisateur-écrivain-penseur-acteur, se livre corps et armes au site QX-Mag. Confession d’un pornocrate… peu orthodoxe.

1995. JOHN B. ROOT. NAISSANCE OU RENAISSANCE ?

Naissance de John B. Root et de la société qui va avec. Ce pseudo, je l’ai pris parce que, à l’époque, j’avais aussi des activités sérieuses. Littérature jeunesse, télé, etc.

LE X A-T-IL DONNE UN SENS A TON VIT ?

J’étais obsédé sexuel. Et plutôt que de rester une victime, un consommateur, j’ai préféré prendre le taureau par les cornes (ou par la queue) et me bagarrer avec lui dans l’arène. Devenir auteur/acteur, prendre le pouvoir sur cette fascination. Et oui, bien sûr, j’avais aussi envie de me taper plein de filles. Ca faisait partie du deal. Les filmer, les photographier, les aimer.

LE X APRES LA LITTERATURE JEUNESSE : UNE FOI SOUDAINE EN LA PROFESSION ?

La littérature pour la jeunesse s’adressait à des lecteur de douze ou treize ans. Le X… euh. Quatorze ans, quinze ans de moyenne d’âge, non ? L’âge de la puberté et des premiers désirs charnels. Donc, en devenant John B. Root, j’ai mûri d’un an ou deux. Pas plus.

LE SITE EXPLICITE.COM, TEMPLE DE LA CHAIR VENERE PAR LES FIDELES DU X OU SIMPLE PIERRE A L’EDIFICE B. ROOT ? 

Explicite-art.com. (Explicite.com, c’est le portail gratuit). Oui, www.explicite-art.com, c’est un peu un temple. Les membres ont accès là à l’intégrale John B. Root. 950 vidéos (ca fait plus de cinq cinquante heures de branlette, vous imaginez ???), 70.000 photos, 350 nanas. C’est, au bout du compte, ce que j’ai le mieux réussi. Ce qui est drôle, c’est que c’est plutôt en France que je suis connu, mais que le succès du site s’est fait grâce aux surfeurs en langue anglaise (les Américains et ceux d’Europe du Nord)

LES VIDEOS X SUR LE WEB ? DON D’ORGASMES OU VENTE PAR CONCUPISCENCE ?

Elle est rigolote la question mais elle veut rien dire. Lol. Il y a un gros problème dans le X aujourd’hui. C’est le même problème que dans la musique ou l’audiovisuel en général. Ce problème, c’est le piratage et le web gratuit. On voit aujourd’hui proliférer et prospérer des sites parfaitement illégaux qui mettent à disposition des surfeurs des quantités énormes de matériel volé à des sites payants (photos et vidéos). Le surfeur prend l’habitude de consommer du X à l’œil. Mais attention, en faisant ça, on scie la branche sur laquelle on se branle. Parce que, du coup, les sites payants (qui fabriquent et produisent le contenu) ne peuvent plus ni vivre ni produire. Si on ajoute à ce phénomène des sites gratuits le phénomène mondial du piratage en peer-to-peer, tout laisse à penser que le X sera mort d’ici peu.

CATHODIQUE PRATIQUANT, PORN’EXTREMISTE… ?

Artisan consciencieux du trou de balle. J’essaie de faire mon métier le mieux possible, d’être fier de ce que je produis et de prendre du plaisir en le faisant. C’est déjà pas mal. Extrémiste ? Non sûrement pas. Je suis un gars très gentil. J’aime pas les cons et les Tartuffes, c’est tout.

De:
Date: mai 22, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 ⁄ 3 =