Interview Emilie – Salon Érotique Hot Video – Paris (France) – 1998

0 vues
Emilie & Kitty at an Adult Convention in 1998

Emilie a tourné de nombreux films dans les années 1998-2000. (Entretien réalisé lors du Salon Érotique Hot Video, Paris 1998).

Emilie tu es au salon pour présenter ton premier film. Quand as-tu démarré dans le X?

Emilie: il y a 6 mois. j’ai débuté chez David Caroll avec Hervé Pierre-Gustave. Cela sait très bien passer. C’est un ami à lui qui m’a présenté. Il passe des annonces pour les castings d’Hervé. J’avais fait 3 mois de photos de charme, lingerie hard. C’était “hyper” discret car je cherchais vraiment la discrétion. C’étaient des séries de photos que l’on vendait à des particuliers. Je devais faire un film qui finalement n’a jamais été tourné. J’ai donc répondu à une annonce et à partir de cela j’ai fait mon premier film avec Hervé. Et j’en ai gardé un bon souvenir.

Surtout pour le décor ! (rires). Cela est-il dur de démarrer par de l’exhibition?

E: Je pense que je suis déjà un petit peu exhibitionniste mais même. J’ai déjà eu des rapports, dans des endroits un petit peu spéciaux, avec mes petits copains…

Tes endroits préférés…

E: Je n’ai pas d’endroits préférés, mais j’ai des coins un petit peu chaud. En pleine rue, sur le bord d’une route, sur un quai de RER. Sur la plage le matin à Nice alors qu’il a y plein de monde. En voiture…

Explique nous sur la plage !…

E: Normalement il y a des petits cabanons où  ils vendent à manger. C’est en dessous du cabanon. Ce qui était étonnant, c’est qu’il n’y avait personne au moment où nous y sommes allés… En revanche quand nous avons arrêté il y avait plein de gens, je ne sais pas si nous avons été repérés (rires). Mais sur le quai du RER s’était pas mal aussi. C’était un quai de RER extérieur il y avait juste une petite barrière, on est au même étage que le quai, il y a un buisson et c’est derrière le buisson. C’était un matin…

Quand tu as rencontré, HPG t’a t’il dit de suite qu’il y aurait des exhibs?

E: C’était un film de cul… Point final. Il voulait faire des images extérieures donc on en a fait pas mal… Je ne savais pas qu’il y en aurait autant que cela… Mais c’était très sympa.

Et après ce film ta carrière a-t-elle démarré ?

E: Ensuite, tout va très vite, on a des propositions car on débute et on est nouvelle et les nouvelles on les recherche…

Tu es allé vers les gens ou on est venu te chercher?

E: HPG m’a présenté Jacques de MST. A partir de cela j’ai rencontré pas mal de personnes et mon numéro de téléphone à commencer à circuler…

Parmi tous ces tournages, quelques plans galères ?

E: Il y en a eu … Mais on ne dira pas qui…

Que conseillerais-tu à une fille qui débute comme toi ?

E: Ah la là, c’est très dur pour un fille qui débute. Souvent on les use dès le début…  Généralement elles font un film mais pas deux. Moi j’ai eu de la chance de tomber sur des personnes correctes, très bien, et cela m’a donnée envie de continuer. Mais il y des filles qui n’ont pas cette chance … Il faut faire très attention au niveau des tarifs car on se fait beaucoup arnaquer. Encore le premier film je veux bien, on n’a jamais travaillé. Pour une nana c’est difficile car elle n’a aucune idée des tarifs. Le plus dur dans ce métier … c’est de se faire payer… (Rires)

Tu as combien de films à ton actif ?

E: Films, CD-roms, une vingtaine de tournages environ.

Là tu es au salon de la vidéo Hot, ou tu fais des dédicaces… Comment réagissent les gens vis-à-vis de toi ?

E: Il y a plusieurs style de personnes mais en général, je suis agréablement surprise, les gens sont assez corrects, il y eu a qui sont un peu timide, mais il aussi quelques mecs lourds… Mais le service d’ordre est efficace et cela me plaît quand même…

Quels sont tes projets ?

E: Continuer faire des films et des  Shows également… Normalement je devrais partir en faire en Italie… (Nous sommes interrompus par un garçon qui offre un préservatif à Emilie… Ça peut toujours servir)

Ta vie professionnelle a-t-elle influencée ta vie privée ?  Fais-tu l’amour différemment maintenant ?

E: Je suis dix fois plus timide dans ma vie privée maintenant… Il faut beaucoup de séduction avec moi maintenant… Je n’ai plus besoin de petites aventures comme avant… Maintenant je cherche plus des choses sérieuses… Cela m’arrive quand même de temps en temps…

Les boites Prod t’ont contactée ?

E: Oui Klitorix Production, d’ailleurs je vais tourner un second rôle sympathique avec du texte… Je compte beaucoup sur ce film là… J’ai également tourné un CD-rom avec John B. Root, j’ai eu aussi un petit rôle chez Dorcel. J’ai travaillé en Allemagne, en Espagne et aux Etats-Unis…

Tu es prête à encore tourner avec www.Xnumber1.com.

E: Bien sûr, il y a d’ailleurs un second film qui va sortir, tourné à Berlin, avec beaucoup beaucoup d’exibs, lors du salon de la vidéo, plus des scènes hard dans le sous-sol du salon et dans une voiture.

Préfères tu faire l’amour dans une voiture, en Allemagne ou en France ?

E: En France… (Cocorico)

Envisages-tu, comme beaucoup de t’expatrier aux USA par la suite ?

E: Pourquoi-pas, faire carrière en France c’est très court… Si j’arrive à aller au Etats-Unis et à bien m’installer … alors j’espère bien y faire carrière !!!

De:
Date: octobre 27, 2019
Actors: Emilie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 30 =