Laetitia (France) – 12/1996 – « La pro du X amateur » – Interview Porno Amateur pour L’Echo des Savanes

Interview de Laetitia, la Pro du X amateur dans l’Echo des Savanes 12/1996

Suite de notre reprise de l’article de L’Echo des Savanes n°155 de Décembre 1996... « Porno amateur : Mais pourquoi font-elles ça ?« 

MADAME LAETITIA

La pro du X amateur

Pas de scénario, des acteurs qui n’en sont pas, des cachets et des coûts de production dérisoires. C’est avec ça que Laetitia est devenue leader sur le marché.

Depuis six ans que tu fais du X amateur, tu es devenue une vraie pro…

Je ne fais pas du X amateur. Je filme et fais des films pro, avec des amateurs. C’est la différence. Ce sont les gens qui tournent dans mes films qui sont amateurs, pas moi ni mon équipe. Le X amateur a une très mauvaise image. Le marché est envahi par des merdes sans nom, produites par des gens que seul l’argent intéresse. Les images de mauvaise qualité, les mauvais décors, le son pourri, ce n’est pas moi.

Certains te reprochent de faire du très hard…

Mes films peuvent sembler très crus et très culs mais c’est ce que les gens veulent : ce que je montre dans mes films correspond à la réalité.

Comment tu les rencontres tes acteurs ?

Ils me contactent, par Minitel, sur mon serveur vocal et depuis peu, sur internet. Il faut être patient, je reçois beaucoup de demandes et je laisse parfois volontairement traîner les choses pour voir si les gens sont réellement motivés. Beaucoup me contactent une première fois puis se rétractent. Mais peu osent encore passer le cap du tournage.

Quel est le profil de tes acteurs débutants ?

En six ans, l’âge moyen a énormément chuté ! On est passé de trente, trente-cinq ans à vingt ans. Les jeunes se mettent de plus en plus vite en ménage. Il y a un véritable retour au couple, au romantisme.

On veut donc vivre ses fantasmes plus vite qu’avant. Et tourner un porno est un fantasme de plus en plus répandu…

Tes affaires se portent donc bien ?

Je ne vais pas me plaindre. Dès que je sors un film, il est instantanément acheté par tous les sex-shops de France. J’en sors un par semaine !

A ce rythme, difficile de se renouveler, non ?

Non car les têtes changent sans arrêt… Les nouveaux visages, les nouveaux corps m’inspirent. Dans l’amateur, il n’y a pas de scénario. Plus les acteurs sont culottés, plus le film sera déculotté. C’est ce renouveau permanent qui fait le succès du genre amateur.

Tourner un film X, ça présente des risques ?

Mieux vaut ne pas avoir une profession très exposée… Mais il y a de tout dans mes films : médecins, avocats… pas d’hommes politiques, c’est vrai. Il m’est arrivé de coucher avec des élus mais pas de les tourner. Personne n’a jamais regretté d’avoir tourné avec moi. Au contraire, de nombreuses personnes demandent à revenir.

C’est possible de faire carrière dans l’amateur ?

Même si une bonne partie de la profession et du milieu du X me crachent encore dessus, commencer avec Laetitia est un bon moyen de faire carrière dans le porno. Elodie, Dalila, Béatrice Valle ont commencé chez moi. Alors qu’au départ c’était surtout des couples qui me contactaient pour tourner, j’ai de plus en plus de demandes de femmes seules. Elles sont beaucoup plus libérées que les mecs que je trouve assez coincés !

Tourner pour toi, ça rapporte ?

Les gens viennent avant tout pour le plaisir. Mais je leur donne tout de même un petit quelque chose, symbolique.

Les couples touchent 1500 Francs (229€), les femmes seules 1000 Francs (152€) et les hommes seuls, rien. Ils prennent leur pied avec de très belles filles, c’est déjà pas mal.

Il y a de nombreuses demandes mais seulement très peu d’élus. Plus j’ai de demandes et plus je deviens sélective. Je peux me permettre de trier. J’ai la quantité, ce que je cherche, c’est la qualité.

Franchement, tout ça, ça t’amuse encore ?

Si je ne prenais plus mon pied, je rangerais la caméra dans un placard et je ferais autre chose. Mais, honnêtement, c’est le pied : j’assouvis mes désirs en même temps que je gère une boîte qui aujourd’hui fait travailler 14 personnes.

Et ton rêve aujourd’hui ?

Mon rêve Que l’un de mes films passe sur Canal + un samedi soir. Je suis sûre que ça se fera.

De:
Date: mai 11, 2019
Actors: Laetitia

Vidéos relatives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 × 17 =