Reconversion – Single « Dream » by Draghixa – Max – Mai 1996

0 vues

Draghixa, actrice pornographique française d’origine croate a eu une courte carrière remarquée entre les années 1993 et 1995. En 1996… elle tenta une reconversion dans la chanson … en sortant un seule et unique single aux editions WEA « Dream« .

Un unique single, sur vinyl (et oui les CD ne débutent que tout juste), diffusé en France (Pochette bleue) et en Angleterre (Pochette blanche).

Nous vous proposons ci-dessous, l’édito du Magazine Max de Mai 1996 annonçant la reconversion et sortie du disque de la belle Draghixa.

Non classe X

Dans les semaines qui viendront, ça va devenir difficile de s’afficher, fut-ce pour des raisons professionnelles, avec Draghixa…

Même dans un parking, les paparazzi seront là, pour la traquer. Tout ça parce que cette jeune fille, qui a renoncé à sa carrière de star du X voici deux ans, a choisi de se reconvertir dans la chanson.

Le jour de la sortie de ce magazine (le 17 avril 1996 pour être précis), son premier single, «Dream» (WEA), un tube groovy aussi bien balancé qu’elle, aura inondé les rayons de tous les disquaires de France et de Navarre.

A « Max», nous avons tous plongé pour Draghixa. D’abord parce que, entre toutes les ex-hardeuses, elle est sans doute la seule, du haut de ses 22 ans, à avoir su garder sa fraîcheur et son innocence intactes, ce qui n’a pas dû être une mince affaire.

Ensuite, parce qu’elle nous semble illustrer de façon idéale ce numéro 100% pur sexe, que nous vous avons mitonné en vue des jours qui s’allongent et des nuits qui se réchauffent. Draghixa est une femme-enfant, un mix de trash et de glamour. Comme Courtney Love, Juliette Lewis, Angelina Jolie, Angie Everhart, Drew Barrymore ou Traci Lords (une camarade de bureau de Draghixa), six sex-symbols pour 1996, que vous découvrirez dans les pages qui suivent.

Un numéro où nous avons passé au scanner nos banlieues, celles que les télés, pour faire de l’audimat, ne nous montrent que dealant du crack et des armes, mais où les jeunes font l’amour, dans un mélange de poésie et de révolte, ce qui nous semble nettement plus intéressant. Un numéro où Marseille, la ville la plus hot de France, Fait son show. Où Anne Pedersen joue, devant l’objectif de Bettina Rheims, aux Courtney Love des podiums, et où Luciana Borges nous apprend tous les secrets du « brasilian kiss». Un numéro 100% pur sexe, garanti non pornographique. Soyez souples!

Marc Flolisi

Max – Avril 1996
De:
Date: février 29, 2020
Actors: Draghixa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 16 =