« Parle-t-on trop de sexualité dans les médias ? – Le Duel » – VSD 1448 – 05/2005

0 vues

En Mai 2005… le magazine VSD dans son numéro 1448 dans le cadre de sa rubrique « Le Duel arbitré par Paul Wermus » intérogeait ses lecteurs sur « Parle-t-on trop de sexualité dans les médias ?«  ! Behind-The-Scenes a effectué le même sondage en Juillet 2020 … Retrouvez sur note site la comparaison des votes à 15 ans d’intervalles

Mais VSD ne s’est pas arrêté là… dans le cadre de sa rubrique « Le Duel« , ils ont ouvert le débat en 2005 entre… Géneviève de Fontenay, alors Présidente du Comité Miss France, et Brigitte Lahaie, ex star du X dans les années 70/80. et grand prètresse de la sexualité dans les médias français depuis près de 3 décennies….

Radio : Brigitte Lahaie rebondit - Le Parisien

La patronne des Miss France, Geneviève de Fontenay poursuit sa croisade. Après avoir suspendu Laetitia Bléger pour indécence, elle veut bannir le sexe des médias. « Vous êtes trop prude », lui rétorque Brigitte Lahaie, ex-star du porno et animatrice de radio et de télé. Débat à l’Ernest Bar du Lutetia.

Débat arbitré par Paul Wermus

Brigitte Lahaie.
Pas du tout ! La parole libère et il y a encore beaucoup de travail pour libérer la sexualité.

Geneviève de Fontenay.
Tout tourne autour du sexe, ça me gêne. J’ai eu une sexualité normale, j’ai été fidèle au même homme pendant un quart de siècle. Le cœur est intimement lié à la chair.

Brigitte Lahaie.
Vous ne dites pas « on n’en a pas besoin », vous dites « je n’en ai pas besoin ». C’est une chose d’avoir rencontré l’amour, c’en est une autre d’être à l’aise dans son corps.

Paul Wermus.
Lorsqu’on vous écoute sur RMC, tous les sujets y passent.

Brigitte Lahaie.
J’aborde tout ce que deux adultes peuvent faire ensemble. S’ils sont d’accord, tout est permis. La zoophilie, l’urophilie sont taboues. Je parle aussi de l’éjaculation précoce, des fantasmes, des risques de l’échangisme.

Geneviève de Fontenay.
Je n’ai jamais vu de films porno de ma vie. Comment peut-on ouvrir ses cuisses devant une caméra ? C’est avilissant.

Brigitte Lahaie.
La pornographie, c’est comme la prostitution. Le jour où tous les couples seront libérés, ils n’auront plus besoin de palliatifs. C’est essentiel de parler de sexualité au grand public. Il peut m’arriver de conseiller à des femmes malheureuses avec leur mari de prendre un amant.

Geneviève de Fontenay.
Pour moi, l’important, c’est d’aimer.

Brigitte Lahaie.
Il ne suffit pas d’aimer pour que le sexe fonctionne bien, ce sont de vieilles théories judéo-chrétiennes !

Paul Wermus.
Est-ce d’utilité publique d’évoquer tout cela à la radio ?

Brigitte Lahaie.
Des femmes ont découvert l’orgasme grâce à mon émission. C’est un bon bilan.

Geneviève de Fontenay.
Il arrive que la thérapie puisse débloquer des situations en cul de sac.

Paul Wermus.
Deux heures quotidiennes et en direct, ce n’est pas de l’exhibitionnisme ?

Brigitte Lahaie.
C’est plus une émission où l’on essaie de comprendre la sexualité que le sexe. La sexualité, c’est l’intimité psychique. Le sexe, ce sont les organes génitaux. Les gens qui me parlent à l’antenne sont des gens qui souffrent. C’est une soupape. On ne règle rien avec des interdits. Il y a deux ans, on a parlé d’interdire les films X à la télé. C’est une fausse bonne idée.

Geneviève de Fontenay.
Quand un enfant tombe sur des images pornos, ça le choque. Je ne comprends pas pourquoi la télé diffuse des films X. Il faut les interdire. Si les adultes sont accros au sexe, ils n’ont qu’à acheter des DVD.

Paul Wermus.
Quel est le problème de Geneviève ?

Brigitte Lahaie.
A mon avis, Geneviève aurait aimé exciter les hommes. Ses Miss font fantasmer la France profonde. En vérité, elle est très refoulée.

Geneviève de Fontenay.
J’ai toujours eu du succès. Des hommes me font encore la cour. Et Miss France, c’est le contraire du sexe.

Brigitte Lahaie.
Au contraire, c’est l’hypocrisie du sexe. Pourquoi faire défiler vos filles en maillot de bain ? Les femmes se projettent sur vos Miss et les hommes s’excitent dessus. Miss France, ça titille la libido.

Paul Wermus.
Vous venez de publier L’Amour et le couple, toutes les réponses à vos questions.

Brigitte Lahaie.
J’aborde tous les sujets traités régulièrement dans mes émissions : l’échangisme, l’infidélité, les fantasmes, etc.

Geneviève de Fontenay.
Je suis prête à feuilleter votre ouvrage, mais je ne supporte pas l’exhibitionnisme.

Brigitte Lahaie.
Vous êtes tout de même un peu prude et conservatrice ! Je pense que vous êtes plus gentille avec les femmes qu’avec les hommes.

Paul Wermus.
N’êtes-vous pas réac en punissant les Miss France qui dévoilent leurs charmes ?

Geneviève de Fontenay.
Laetitia Bléger n’avait pas à poser nue dans Playboy, ça n’est pas l’image de Miss France.

Brigitte Lahaie.
Et si Miss France faisait une pub pour un préservatif ?

Geneviève de Fontenay.
Tout dépend de la forme. Si elle doit l’enfiler sur une banane, j’explose.

Paul Wermus.
Le mot de la fin ?

Geneviève de Fontenay.
Je ne comprends pas pourquoi vous avez eu besoin de montrer vos fesses alors que vous avez un si joli visage.

Brigitte Lahaie.
Mes fesses sont bien plus belles !

De:
Date: août 1, 2020
Actors: Brigitte Lahaie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 19 =