Warning: array_map(): Expected parameter 2 to be an array, null given in /htdocs/wp-content/themes/retrotube/inc/class-content-video-player.php on line 113

Warning: implode(): Invalid arguments passed in /htdocs/wp-content/themes/retrotube/inc/class-content-video-player.php on line 113

Ian Scott (France) – Interview X-Intime – 02/2011

0 vues

Behind-The-Scenes est heureux d’avoir été autorisé à reprendre les articles de feu X-Intime.com, site dédié au X… toujours en ligne, mais non maintenu….

Voici un nouvel article… Une nouvelle interview d’un acteur X … Belle longue interview en 2011 avec l’incontournable depuis plus de 20 ans Ian Scott (connu également sous le pseudo de Yanick Shaft) réalisé le 11 Février 2011 à l’occasion de l’anniversaire du performer français….

Le 11 février 2011, tout le gratin du porno français se réunissait dans l’antre du WE en l’honneur de l’anniversaire de l’un des plus grands acteurs français : Ian Scott. Déjà à l’affiche de Pornochic 20 avec Anna Polina, Dis-moi que tu m’aimes, Les Filles de la campagne, et quelques autres, le grand Ian démarre l’année en trombes et ne sait plus où donner de la tête. Il a toutefois pris quelques minutes pour répondre à nos questions, entre deux cocktails !

X-Intime – Bonjour Ian, merci de nous accueillir en l’occasion de ton anniversaire ce soir au WE. Avant tout, peux-tu nous parler de la soirée qui nous attend ?

Ian Scott – S’il y a des surprises de prévues, ce n’est pas par moi en tout cas. Mais peut être qu’on me prépare des surprises mais je n’en suis pas sûr. J’ai souhaité faire une soirée tout à  fait normale, avec à  boire, beaucoup de monde, notamment pas mal de monde du métier, de la bonne musique. Normalement on attend des gogo-danseuses, des stripteaseuses ! J’espère qu’elles vont bien arriver !

X-Intime – Parmi les gens du métier dont tu parles, tu peux citer qui ?

Ian Scott – Alors ! Il y en a beaucoup. Il y a Greg Centauro, Fred Coppula, Nomi! Après devraient arriver aussi Shannya Tweeks, Tony Carrera, Sebastian Barrio. Également une hongroise du nom de Blue Angel qui arrive de Budapest avec Greg. Liza del Sierra, Asian Shan qui est déjà arrivée, Lola Vinci ! Il y a une bonne petite liste, mais te ressortir comme ça les noms de tête, je ne vais pas y arriver. Titof et Phil Hollyday vont arriver, Katia dé Lys aussi, Zaza la Coquine.

X-Intime – Revenons en arrière : j’ai rencontré John B. Root il y a quelques mois pour une interview et selon lui tu es le chouchou de ces dames (ce que certaines d’entre elles m’ont aussi confirmé). Il paraît que tu tombes quasiment amoureux de toutes les actrices depuis environ 16 ans, ce qui était fabuleux sur un tournage pour un réalisateur.

Ian Scott – Oui, j’ai commencé vers 1994 ! Je me suis rendu compte que, lorsqu’on fait une scène, c’est quand même plus sympa si entre les deux partenaires il y a quelque chose qui se passe. Donc on essaye de jouer le jeu pendant la scène : tu me fais croire que tu es amoureuse de moi, je te fais croire que je suis amoureux de toi. J’essaye de faire toujours passer un truc comme de la passion pendant la scène, non seulement car celle-ci sera vachement plus belle, mais aussi et surtout parce que ce sera beaucoup plus facile pour moi. Et puis pour la fille aussi. Et apparemment ça marche bien puisque je suis assez demandé. Faut croire que ça plait !

X-Intime – J’ai aussi de très bons retours à ce sujet des quelques actrices que j’ai pu rencontrer !

Ian Scott – Bon… Tant mieux !

X-Intime – J’étais à quelques sièges de toi lors de la projection sur grand écran de Dis-moi que tu m’aimes à l’Elysée Biarritz il y a quelques semaines. Était-ce la première fois que tu te voyais ainsi sur un si grand écran ?

Ian Scott – Ce n’était pas la première fois puisque John B. Root a pour habitude de projeter chacun de ses films sur grand écran lors d’une projection unique. Ses grosses productions du moins. Il y a très longtemps, il avait fait une projection de XYZ, il me semble. De French Beauty également…

X-Intime – Exact, j’avais oublié ça, c’était une projection à la Vidéothèque des Halles.

Ian Scott – Tout à fait, c’était il y a dix ans. Ce n’était donc pas la première fois, mais c’est en tout cas toujours aussi plaisant de se voir comme ça sur grand écran, ce qui change quand même de l’écran d’ordinateur ou de celui de la télévision. Puis le fait qu’il y ait du monde à cette projection permet d’avoir immédiatement un retour sur l’effet que produit le film sur le spectateur, on entend les gens réagir dans la salle. Dans ce film, il y a quand même beaucoup d’humour et c’était agréable d’entendre les gens rigoler. Puis voir les gens applaudir, c’est quelque chose qui se produit très rarement dans notre milieu alors que ça arrive bien plus souvent dans le cinéma traditionnel, lors d’avant-premières par exemple. Donc oui, ça fait plaisir, c’est une autre dimension.

X-Intime – Tu as eu des échos sur le film, en dehors des rires et applaudissements dans la salle ? Est-ce qu’on t’en a parlé ?

Ian Scott – Pour le moment non. Mais depuis la projection, je n’ai pas beaucoup été là, j’ai beaucoup voyagé, je suis allé à Prague, à Budapest, je suis revenu cet après-midi de crête. Donc je n’ai pas vu grand monde en fait. J’ai bossé comme un malade et maintenant je suis bien naze.

X-Intime – On te voit dans énormément de films, je t’ai vu encore hier dans un Dorcel. Est-ce toi qui démarche les producteurs ?

Ian Scott – Non, je n’ai jamais postulé. Je suis demandé. Avec les années d’expérience, je me sens de mieux en mieux sur les plateaux de tournage, je m’entends de mieux en mieux avec mes partenaires, je parviens à sortir des scènes de plus en plus intéressantes, donc j’ai de plus en plus de demandes… Ça fait quelques années maintenant que je n’arrête pas de bosser. Pas besoin de postuler, c’est ça qui est sympa !

X-Intime – Fred Coppula nous parlait de toi en termes super élogieux…

Ian Scott – Oui, il est amoureux de moi.

X-Intime – Il disait beaucoup de bien de toi et disait que vous étiez de vrais amis.

Ian Scott – Je pourrais en dire autant sur lui. C’est lui qui m’a donné l’opportunité de décoller vraiment en 1998 dans une grosse production : Niqueurs nés, dans lequel j’avais le rôle principal. Ma femme, Océane, avait également le premier rôle féminin. Ça a cartonné, et ça a fait décoller nos carrières à tous les trois. Avant ça, Fred faisait le Fantasmotron et d’autres trucs plutôt amateurs. Moi-même j’étais dans un milieu amateur, semi-pro. Ma femme avait déjà fait quelques grosses productions en revanche, mais même pour elle ça a été le film qui a tout changé. Fred nous avait contactés pour bosser sur ses trucs amateurs, on s’est tout de suite bien entendu avec lui, on se voyait très régulièrement, il nous invitait chez lui et on avait une vraie relation extra-professionnelle. Dès qu’il a eu ce projet de Niqueurs nés, il a tout de suite envisagé de nous donner le premier rôle, ce qui n’était pas si évident que ça pour l’époque : personne ne me connaissait, ma femme avait déjà travaillé dans le porno mais rien de comparable avec les grosses stars de l’époque. Il est arrivé chez Blue One avec ce petit projet qui a tout de suite plu, et il a imposé son casting. Francis Mischkind a dit banco et on était très content parce que ce n’était pas gagné.

X-Intime – Acceptes-tu de nous parler de ta vie privée et de ton couple ? Comment ça se passe avec Océane, alors que tu es encore acteur et que vous avez des enfants ?

Ian Scott – Franchement, je ne saurais pas te donner la recette miracle. On s’est trouvé, on s’entend super bien, il n’y a pas de jalousie, pas de non-dits. On se raconte tout, on a très peu de barrière, ce qui évite pas mal de problèmes. C’est vrai que dans le milieu, il y a malheureusement beaucoup de couples qui sont arrivés ensemble et qui se sont séparés par la suite. Également des couples qui se sont faits dans le métier mais n’ont pas tenu non plus. On est un peu l’exemple unique du couple ayant fait carrière tout en ayant une vie de famille tout à fait normale. Quand je ne travaille pas, je suis à la maison avec ma femme, les enfants. Tous les jours, à chaque fois qu’on m’en parle ou qu’on me pose la question, je me dis tout simplement que j’ai une chance énorme vu que ce n’était pas gagné au départ. Évidemment, tout ne s’est pas mis en place dès le début, il y a eu quelques accrochages.

X-Intime – Je ne vais pas te retenir plus longtemps, tes invités t’attendent. As-tu un petit message à faire passer ?

Ian Scott – Oui, justement je vais en profiter, d’autant qu’il s’agit d’une interview pour un site internet. Je voudrais demander aux lecteurs de ne pas trop télécharger gratuitement. Moi encore, j’ai de la chance, je parviens encore à en vivre. Mais il y a beaucoup de personnes dans le métier qui ont énormément de mal à en vivre et ce serait dommage que tout ça disparaisse un jour. Un petit effort, arrêtez un peu le téléchargement gratuit !

X-Intime – Le message est passé, je l’espère. Merci beaucoup, Ian, et encore un bon anniversaire !

Ian Scott – Merci à toi !

De:
Date: janvier 23, 2021
Actors: Ian Scott

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 − 3 =