Warning: array_map(): Expected parameter 2 to be an array, null given in /htdocs/wp-content/themes/retrotube/inc/class-content-video-player.php on line 113

Warning: implode(): Invalid arguments passed in /htdocs/wp-content/themes/retrotube/inc/class-content-video-player.php on line 113

Interview Dalila (Maroc) – 03/1997 – « Dalila, la star marocaine qui ose tout » – Afrique Magazine n°141

0 vues

Née en 1968, l’actrice X marocaine, Dalila, a fait carrière de 1994 à 2000. Nous sommes heureux de vous présenter une interview de la belle réalisée en 1997 pour Afrique Magazine.

Dalila, prénom chargé d’érotisme, signifie, pour les Arabes, celle qui se fait désirer. Digne de son pseudonyme, Dalila a été sélectionnée treize fois aux Hot d’Or (les « César » du film pornographique, organisé par le magazine Hot Vidéo) en 1994,1995, 1996 comme meilleure actrice européenne.

Le 6 Février 1997, au Lido de Paris, elle a participé à la session 1997 de ces awards pour le film « Top Girls 2 ». Seule Maghrébine de renommée internationale dans le milieu du cinéma pornographique, cette jeune livertine retourne régulièrement au Maroc, son pays natal, incapable de s’éloigner durablement de sa famille.

C’est en 1990 que Dalila, alors agée de 22 ans, refusant catégoriquement la condition de la femme marocaine, décide d’aller en France pour y préparer un DEUG de géographie physique. « Auparavant, je me destinais à la recherche, aujourd’hui, j’étudie le corps humain ! ».

Cette brune incendiaire aux formes avantageuses assume pleinement son statut de star internationale du X : « Je suis une femme libre avant d’être hardeuse ou musulmane. Je suis une croyante non pratiquante qui vend du charme et du plaisir. Sur le plan religieux, tout se passe entre Dieu et moi. Les gens interprêtent souvent de façon hypocrite les préceptes religieux; le Coran n’interdit nulle part une pratique débridée du sexe. En chacun de nous, il y a un cochon qui sommeille ! ».

Initiée au plaisir de s’exhiber devant une caméra par celui qui allait devenir son mari et manager, Dalila rencontre Laetitia, « la reine française du X amateur », avec qui elle fait son premier film. Après maintes hésitations, Dalila, sollicitée de toutes parts, tourne professionnellement en Allemagne, puis en Belgique et enfin en Italie, après avoir rencontré le réalisateur Mario Salieri au Hot d’Or 1994. Aujourd’hui, la comédienne compte une soixantaine de films à son actif, dont vingt comme actrice principale.

Son succès lui octroie le priviliège de choisir ses rôles et ses partenaires : « Mon corps m’appartient, je fais ce que je veux avec, mais j’entends être respectée. Je refuse catégoriquement les scènes sado-maso, la zoophilie ou le piercing, en résumé ce qui est vraiment trop hard. Je revendique un gout tout particulier pour l’esthétisme et le suggestif. ».

Très expressive, l’étoile montant du X privilégie les vrais scénarios et accepterait volontiers de tourner dans une comédie. Ses modèles à l’écran sont Sean Connery et Demi Moore. Hédoniste mais pédagogue, Dalila prône le port du préservatif sur les plateaux de tournage, à contrario des caprices des producteurs et des goûts du pulic. Mais une fois de plus, le marché impose sa loi…

Résolument tournée vers l’avenir, la jeune femme, qui parle cinq langues – arabe, français, anglais, espagnol, italien -, a ouvert deux fans’ clubs en France puis en Espagne, une hot-line et un site internet, afin d’optimiser la gestion de son image médiatique. Férue de psychologie, Dalila nous confie : « Je me consacre actuellement à l’écriture d’une analyse traitant des rapports humains et des comportements dans l’univers du X. C’est une bonne matière première pour un livre…. ». Avis aux éditeurs

Karim Belal & Philippe Blanchot

Afrique Magazine n°141 – Mars 1997
De:
Date: mars 1, 2020
Actors: Dalila

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =