Le premier show de Thérèse Dune (France) en club – Abxara – 2015

0 vues

Merci … Merci … Merci … Joignez-vous à nous pour remercier l’actrice X française … la libertine … la milf … Thèrèse Dune !!!!

Merci de nous partager en exclusivité … ce cliché … certes tout petit … mais historique …. une photo du tout premier show en club libertin de Thèrèse Dune … en 2015 au Club Abxara (malheureusement fermé depuis 2017).

Amazing pleasure to share with you, this exclusive picture, of French pornstar Therese Dune, during her first ever live show in 2015 on stage of a French Swingers’ club, the Abxara (unfortunately closed in 2017).

Le club échangiste Abxara était situé à Bruay-la-Buissière (à côté de Béthune). Il avait très bonne réputation mais malheureusement a du être mis en liquidation judiciaire en 2017.

Mais grace à un article du JDD du 3 Avril 2017 … juste au moment de sa fermeture !!!

Dans le club échangiste de Bruay-la-Buissière, le « jardin secret » des habitués

Draguer à Bruay-la-Bruissière – Au club échangiste de la ville, couples et célibataires affichent leur libertinage, mais n’en parlent pas à leurs proches.

« C’est difficile de comprendre qu’une maman puisse venir ici. Si une gonzesse se fait cinq ou six mecs, c’est une salope. » Libertine depuis trois mois, Maryline, 45 ans, ne raconte pas à sa famille ses escapades au  club échangiste Abxara de Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais) : « Je n’en parlerai jamais à mes enfants, j’aurais peur de les perdre. » Cette mère de deux garçons vient pour la cinquième fois au club libertin avec sa copine Catherine. Les deux aides-soignantes de profession n’ont pas respecté le thème de la soirée – infirmières sexy – mais elles portent de la lingerie rouge en dentelle et une robe moulante décolletée : « J’aime qu’on me regarde », sourit Maryline, visiblement à l’aise.

L’échangisme consiste à changer de partenaire sexuel entre couples. Des célibataires peuvent aussi y participer. Les amateurs sont appelés libertins. Dans la discothèque d’Abxara, pas de nudité. En chemise ou combinaison sexy, les « infirmières » et leurs compagnons profitent – avec modération – du bar et de la restauration à volonté.

La piste de danse est bondée jusqu’à 2 heures du matin. Après seulement, les coins « câlin » se  remplissent. Le club ne ferme ses portes qu’à 5 heures du matin. Une longue nuit en perspective, pour 90 euros tout compris pour un couple ou un homme seul. Les femmes seules, elles, ne déboursent que 25 euros.

Les enfants ne connaissent pas les pratiques échangistes de leurs parents

Parmi les clients, beaucoup d’habitués. Jérôme et Nathalie, 35 ans, confient « avoir eu du mal, au  départ, à entrer dans le cercle, car tout le monde se connaît. » Dans le fumoir du club, le couple de trentenaires reste à l’écart d’un groupe de « chirurgiens » et d’ »infirmières » en grande discussion, stéthoscopes en forme de pénis à la main. A l’étage inférieur, les clubbers se déhanchent sur le bar et abusent de la barre de pole dance sur des tubes de Rihanna.

Nathalie et Thierry observent le spectacle de loin. Les deux quinquagénaires font partie des « piliers » du club Abxara : « On vient depuis l’ouverture, il y a quatorze ans. » A l’aise avec leur corps et leur image, le couple est le seul à accepter d’être photographié. « Nos cinq enfants savent depuis le début qu’on vient ici, assume Thierry,  dépanneur d’équipements frigorifiques. On a préféré leur dire plutôt qu’ils l’apprennent autrement. On a même ramené nos filles majeures ici, mais c’est pas leur truc. »

A la table voisine, Lolo, 43 ans, ne partage pas la même ouverture d’esprit : « Mes enfants ne sont pas  au courant, c’est notre jardin secret, confie-t-elle devant son mari Ted. Je ne me vois pas expliquer le libertinage à ma fille, elle n’a même pas encore démarré sa sexualité! » Alors le couple prétend qu’il « sort en boîte » pour justifier ses nuits loin du cocon familial… Comme beaucoup de couples libertins rencontrés à l’Abxara. La discrétion a ses limites. Jérôme et Nathalie indiquent à leurs quatre enfants qu’ils « sortent en amoureux à l’Abxara. Ils savent ce que c’est, ils ne posent pas de question. » Vraiment? Le couple ne leur a jamais expliqué ce qu’était un club libertin : « Il y a Internet pour ça », glisse Jérôme entre deux bouffées de cigarette. L’intérimaire n’est pas le seul à esquiver les interrogations de ses enfants : « Je ne leur expliquerai ce qu’est l’Abxara que s’ils le découvrent », reconnaît Lolo, mère de quatre enfants. Discrets avec leur progéniture, les libertins de l’Abxara n’ont en revanche aucun mal à discuter échangisme avec leurs propres parents : « J’en ai parlé avec ma mère de 66 ans, elle est très ouverte, s’amuse Maryline, l’aide-soignante. Quand je lui ai dit que j’allais en club, elle m’a avoué qu’elle avait deux hommes dans sa vie en ce moment. » La quadragénaire a même appris que ses parents avaient pratiqué l’échangisme par le passé : « Mais ma mère l’a fait par amour, pour mon père. Les hommes sont des chasseurs. »

Les préjugés puis la liberté

Dans tous les couples rencontrés ce samedi soir, c’est l’homme qui a pris l’initiative du libertinage. « J’ai ramé pour la faire venir ici, se souvient Christian devant sa femme Fabienne. Après trente ans de  mariage, c’est bien de connaître autre chose. » Même difficulté entre Jérôme et Nathalie : « Je n’étais pas d’accord, j’avais peur d’attraper une maladie », frémit la mère au foyer. Chez elle comme chez Betty, 45 ans, les clichés ont fait long feu : « Au début je ne voulais pas, se remémore la commerçante. J’avais l’impression qu’ici, les femmes étaient esclaves des hommes. Mais des amis de confiance, qui étaient déjà venus, m’ont convaincue. En fait, je suis complètement libre ici. » Et toutes les personnes rencontrées insistent sur une notion, le respect : « C’est le point fort du  libertinage », pointe Thierry, libertin de longue date. « Avant de venir, j’étais complexée par mon cul, confie Lolo, 43 ans. Ici, je me libère.

L’Abxara est très convivial. » Une convivialité difficile à trouver ailleurs, et difficile à partager. « Les gens ont des préjugés malsains, justifie l’habituée. On garde tout pour nous. » Le club libertin est donc un « jardin secret » bien gardé. « Il n’y a que notre médecin qui soit au courant, personne d’autre, concluent Betty et Nicolas. Parce qu’on fait deux tests de dépistage d’IST [Infections  sexuellement transmissibles] par an, au cas où. » Le secret professionnel les protège depuis quatre ans déjà…   

L’Abxara est un club libertin, qui souhaite mettre en avant l’esprit de convivialité et de respect de chacun, grace à une équipe sympathique. L’AbXara ouvrait ses portes à Bruay la Buissière.

L’Abxara a pour ambition de répondre à l’attente des libertins qui demandent un club de qualité basé sur l’esprit épicurien avec une règle de base qui est l’hygiène du Club.

Pour les couples qui débutent dans le libertinage, nous rappelons aussi que l’AbXara est l’un des seuls clubs à ne pas imposer d’horaire pour se mettre en petite tenue (dress-code), vous êtes totalement libres de rester habillés au bar si vous le souhaitez, deux exceptions toutefois, ne sont pas autorisés : le port du pantalon dans le club pour ces dames, ainsi que l’accès à l’étage libertin habillé…
Rien n’est obligatoire et tout est possible, même de rester au bar pour la nuit a prendre le temps de vous fondre dans l’ambiance.
Nouveaux venus, informez-nous dés votre arrivée au club de votre souhait de visite si vous le désirez.

La clientèle de l’AbXara vient majoritairement du Nord de Paris et de Belgique.
Nous restons vigilants sur le bien-être de chacun et rappelons aux hommes seuls que même s’ils sont les bienvenus, ils ne paient pas un droit de cuissage…
Ne soyez pas insistants, restez courtois, et polis en toutes circonstances. Un club libertin n’est pas une maison de passe mais un endroit de plaisir, un plaisir qui doit être partagé !
La direction se réserve le droit d’entrée.

De:
Date: septembre 10, 2021
Actors: Therese Dune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 20 =