Valériane & Philippe (France) – 12/1996 – « Le couple libéré » – Interview Porno Amateur pour L’Echo des Savanes

Suite de notre reprise de l’article de L’Echo des Savanes n°155 de Décembre 1996... « Porno amateur : Mais pourquoi font-elles ça ?« 

VALERIANE & PHILIPPE, LE COUPLE LIBERE…

Vous êtes ?

Un jeune couple originaire du Sud, des gros fêtards… J’ai trente quatre ans et Valériane vingt-quatre. Nous sommes mariés depuis un an et quatre mois.

Comment avez-vous rencontré Laetitia ?

Nous fréquentons souvent le Cap d’Agde. C’est là-bas, cet été, sur la plage de naturistes que nous avons rencontré Laetitia. Elle est venue vers nous et nous a demandés si nous étions des coquins et si nous aimerions tourner avec elle.

Vous avez dit oui tout de suite ?

En fait, depuis pas mal de temps, nous nous filmions déjà avec notre camescope à la maison… On aime bien faire des cassettes de nos ébats et les regarder ensuite. Il y a beaucoup de miroirs chez nous… On connaissait ses cassettes alors on a eu envie d’essayer. Pour le fun !

Comment s’est déroulé le tournage ?

Vraiment trés bien. Nous avons tourné dans une maison, à Montpellier. L’ambiance y était vraiment très conviviale, familiale presque. Lorsque nous sommes arrivés, il y avait déjà un couple en train de faire l’amour au bord de la piscine et d’autres qui regardaient. On a bu un verre en compagnie de Laetitia et puis on s’est mis à batifoler…

Sans être gênés par la caméra ?

On avait un peu le trac au début mais c’est vite passé car l’ambiance était vraiment détendue… C’était presque comme à la maison. Nous, comme on fréquente les clubs échangistes, on a fait la même chose. C’est vrai que, par exemple, avant nous, il y avait aussi un jeune couple de dix-neuf ans qui avait un peu honte. Mais Laetitia sait y faire.

Ce qui veut dire ?

Que le mec n’arrivait pas à bander tout de suite, Laetitia est donc venue pour les dépanner… C’est sa manière à elle de participer au tournage.

Et vous, avez-vous eu besoin de son aide ?

Non, nous étions suffisamment excités comme ça. Et le fait que ce soit une femme qui tourne le film met plus en confiance. C’est surtout le cas pour les autres femmes. C’est fou, quand on pense qu’au moment de notre ren-contre, il y a trois ans, Valé¬riane n’osait pas se montrer nue et s’enfermait dans la salle de bains à double tour !

Vous ne craignez pas que des gens vous reconnaissent un jour ?

Non, c’est même plutôt excitant de penser que d’autres hommes, d’autres femmes vont prendre leur pied en nous regardant faire l’amour. D’ailleurs, si jamais on nous reconnaissait sur la plage ou autre part, ça nous fera plutôt plaisir. C’est évident.

De:
Date: mai 12, 2019

Vidéos relatives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 3 =