Interview « Le Gang-Bang ça fait du bien » de Saphyr (France) – 1994

0 vues

Dans les acquisitions de la Bibliothèque Porno de notre Musée du X … nous venons de recevoir le magazine Vision Hard N°4 d’Octobre-Novembre 1994 qui consacre un article à la sortie du film « Le Gang Bang de Saphyr » où la belle actrice X française Saphyr à la une du magazine s’exclame « Je me suis tapé 12 mecs … Nous sommes heureux de pouvoir vous partager cette interview.

Among the new items of the Porn Library of our Porn Museum … We just received the French magazine Vision Hard N°4 from October-November 1994. There is a section dedicated to the new movie « Saphyr’s Gang Bang » … Saphyr, being a sexy beautiful French pornstar which on the cover of the magazine exclaims « I’ve had 12 guys… » !!! We are happy to be able to share this interview (in French) with you …

LE GANG BANG DE SAPHYR

Avec : Saphyr et 12 mecs

« Pas de doute, ce Gang Bang est un pur chef-d’œuvre du genre. Par la beauté de Saphyr, par la qualité du hard extrême qui nous permet d’apprécier cette star française du X dans toutes les situations possible : du fétichisme à la fille submergée par 12 mecs en furie, tout y passe. Sodomies, doubles pénétrations, cascade de pipes et d’éjacs en série. Et hyper hard, hyper fort, hyper bandant! Un grand Gang Bang.« 

VISION HARD n°4 – Octobre / Novembre 1994 – Interview

Saphy : « Le Gang-Bang ça fait du bien »

Saphyr est venue nous rendre visite pour nous livrer ses impressions sur le rôle le plus hard de sa carrière. Belle, jeune, épanouie, Saphyr ne mâche pas ses mots et révèle tout sans pudeur dans un style à la limite de la provoc ! Rencontre avec une fille qui vit le sexe à fond et va au bout de tous vos fantasmes.

Visions Hard : C’est ton premier Gang-Bang ?

Saphyr : Oui. Aussi bien dans ma vie privée que dans ma vie professionnelle. D’ailleurs, il y a quelques temps encore, je n’aurais jamais imaginé en tourner un.

Visions Hard : Ah bon ? Pourquoi ?

Saphyr : Jusqu’à présent j’avais fait de l’anal, quelques doubles pénétrations… Avec les allemands, il m’est arrivé de me taper 3 mecs en même temps et c’était déjà un maximum. Alors 12 mecs… c’est pas forcément évident. Mais, après coup, j’avoue que c’était assez délirant (elle rit).

Visions Hard : Et qu’est-ce qui t’as décidée à tourner ce Gang-Bang ?

Saphyr : Je voulais voir de près ce que c’était. J’en avais déjà vu dans certaines soirées privées ou dans des films. Au début je les regardais par curiosité. Mais l’expérience avait l’air si excitante que je me suis dit que je ne pouvais pas passer à côté de ça. Moi aussi je voulais goûter au Gang Bang. Ne serait-ce qu’une fois. Alors je l’ai fait. Et je me suis éclatée !

Visions Hard : Parce que c’est toi qui a imaginé les situations ?

Saphyr : Oui. Comme ça risque d’être mon seul et unique Gang Bang, il ne fallait surtout pas le rater. J’ai donc écrit l’histoire et choisi moi-même les mecs…

Visions Hard : … les petites bites pour les sodos et les grosses pour le reste ?

Saphyr : (rires) Je me fais quand même prendre le cul par Yves Baillat ! Et à ce que je sache, il est plutôt bien monté ! Non, les mecs je les ai choisis en fonction de beaucoup de choses : la sympathie, les affinités, les relations de tournage.

Visions Hard : Justement, 12 queues bien dressées qui s’en prennent à toi, ça se passe comment ?

Saphyr : C’est la pagaïe ! A part les 4 ou 5 pros, les autres débutaient et dès que j’ai commencé à les sucer ils se sont déchainés. ils voulaient me prendre la chatte, me mettre leurs doigts dans le cul…

Vision Hard : …on les comprend !

Saphyr : Oui, mais il y avait quand même un scénario à respecter.

Visions Hard : Ah bon ! Raconte !

Saphyr : Tout se passe lors d’une soirée avec mon mari et un de ses amis que j’aime bien dominer. Habillée de cuirs et de d’aines, je le fouette, le soumets et l’humilie en l’enculant avec un gode ceinture. Le pauvre ! Je l’ai vraiment bien défoncé ! Et, pendant que je lui fais sa fête, mon mari appelle d’autres copains, ainsi que Valy Verdy. Le problème, c’est que Valy met du temps à venir… et le mec que j’ai défoncé se venge en m’offrant aux 12 mecs qui débarquent !

Visions Hard : Et alors ?

Saphyr : Alors c’est le délire !

Visions Hard : D’accord, mais ils te font quoi ?

Saphyr : La totale ! Ils me lèchent… je les suce tous… ils me prennent la chatte… me plantent leurs doigts et leurs queues un peu partout… j’en prends plein le cul ! Des doubles pénétrations, doubles pipes, etc… Et pour finir c’est une pluie d’éjacs sur mes seins, mon cul, dans ma bouche…

Visions Hard : … et t’as pris ton pied ?

Saphyr : Je garde ça pour moi.

Visions Hard : A aucun moment tu n’as été dépassée par les événements ?

Saphyr : Non car, même si je me fais baiser assez longtemps, ça tourne très vite. Je change de mecs à chaque fois et eux-mêmes me prennent à tour de rôle. Certains préfèrent se faire sucer, d’autres veulent me prendre la chatte ou le cul, ou les deux ! Je m’occupe de 4 à 5 mecs en même temps et pour que tout le monde en profite, il faut tourner !

Visions Hard : Quel manège !

Saphyr : Il y a un peu de ça. Faire un Gang-Bang ça fait vraiment du bien, c’est un vrai défoulement !

Visions Hard : C’est pour ça que tu l’as conseillé à Valy Verdy?

Saphyr : Oui, parce que Valy finit quand même par y arriver ! Elle me voit complètement éclatée par les orgasmes, pleine de sperme et de plaisir. Ça l’a beaucoup excitée. Et comme les mecs avaient encore faim, ils lui font subir le même sort qu’à moi. Certains qui n’avaient pas pu me sodomiser en ont profité et se sont régalés. Elle a trouvé des mecs très chauds qui lui ont mis le feu au cul !

Visions Hard : Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ce film ?

Saphyr : J’ai réalisé un de mes fantasmes et j’en suis très fière. Ce que j’aime surtout dans ce Gang Bang c’est la spontanéité et la sincérité. C’est un film vrai et authentique. Presque amateur.

De:
Date: novembre 5, 2023
Actors: Saphyr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =